?

Log in

No account? Create an account
 
 
30 September 2015 @ 07:32 am
Et pendant ce temps là, au CERN, on branle des bosons  

Ces gusses ont fait un crowdfunding pour un projet de recherche sur un sujet a priori battu et rebattu : l'explosion des métaux alcalins plongés dans l'eau. Et ils ont découvert pourquoi ça explose, au juste.

Ce qui est surprenant, c'est que personne n'ai cherché à vérifier les suppositions précédentes, qui étaient de toute évidence un peu courtes. Surtout si on considère qu'on a construit des réacteurs nucléaires entiers autour de systèmes de refroidissement au sodium liquide.

Ce qui permet de remettre en perspective les "vérités" scientifiques assénées à longueur de congrès par des cohortes d'ignorants en blouse blanche.
Tags:
 
 
 
(Anonymous) on September 30th, 2015 06:04 pm (UTC)
Heureusement pour le réchauffement climatique, on n'a pas à s'inquiéter, vu que chaque déclaration est vérifiée sous toute les coutures par ces nombreux détracteur, ce en fait une théorie des plus solide.
(Anonymous) on September 30th, 2015 09:44 pm (UTC)
Alors, je sais que pour un ancien ingénieur, ça peut paraître surprenant, mais dans la Recherche, quand les gens se plantent, ils l'admettent, corrigent les théories, et repartent sur de meilleurs bases.
Exemple : le scientifique stipendié par l'industrie pétrolière américaine pour démonter l'explication des Changements Climatiques, qui s'y est attaqué de front, et qui a fini par se rendre compte qu'en faite, c'était la meilleure explication au vu des connaissances de l'époque (c'était il y a cinq ou dix ans).

Quand aux vérités scientifiques, il est en effet un phénomène d'inertie intellectuelle, avec I = f(E, C, H), tel que:
I = Inertie
E = Ensemble des preuves démontrant la théorie actuelle
C = Ensemble des Choses qui fonctionnent, basées sur la théorie actuelle
H = Facteur Humain

Le Créateur Fou, vers l'infini et au-delààààà!