aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

El condor pasa


Les Incas avaient développé un empire sur la côte Pacifique du continent sud-américain. Sur la carte actuelle, il s'étendait depuis l’Équateur jusqu'à Santiago du Chili, autant dire que sur une aussi vaste terre cohabitaient des peuples fort différents d'aspect, de langue, d'usage et de mode de vie. Certains étaient prospères, cultivant de riches terres à maïs, et fournissaient à l'empire de considérables revenus. D'autres étaient moins riches, et fournissaient moins d'impôts. D'autres de ces populations, habitant des plateaux pelés, survivaient à peine. Pour tout dire, ils vivaient principalement des subsides que l'empire leur envoyait. Pourtant, on dit qu'ils devaient tout de même s'acquitter de l'impôt. Ils n'avaient rien à donner, toutefois, et la moindre ponction dans leurs maigres réserves se serait traduite par une disette immédiate. Alors, ils devaient acquitter l'impôt en poux. Et donc, ces pauvres gens s'épouillaient les uns les autres, récoltaient les poux dans des sacs à poux, qu'ils donnaient, une fois remplis, au chef du village, et quand le collecteur d'impôt venait au village, le chef lui remettait fièrement les sacs de poux.

Que faisait l'Inca avec tous ces poux ? Rien. Il fallait juste que dans l'empire, chacun ai le sentiment de contribuer au bien commun.

Quels barbares.
Tags: belles histoires
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 9 comments