?

Log in

No account? Create an account
 
 
08 December 2015 @ 07:02 am
Gimme fucking chocolate  

Alors voilà, j'ai écouté du BabyMetal.

Et curieusement, au bout d'un moment, je n'ai pas pu m'abstraire totalement de l'idée que quelque part, ce groupe n'était pas totalement exempt d'une certaine crédibilité artistique.

OK, OK, je sais ce que vous allez me dire, "C'est un scandale", "C'est du métal de tapettes", "Tu mériterais d'être empalé à l'entrée du Hellfest", "Tes propos font le jeu du Front National" ou encore "Hein ? J'en ai rien à foutre de tes histoires de métal".

Maintenant, écoutez le duo de guitaire à la fin de >> Gimme Chocolate << et venez me dire que ça ne vous rappelle pas Angel of Death de Slayer (je vous l'accorde, le sujet du morceau est assez différent).

En quoi est-ce légitime de faire la queue pour voir Blind Guardian dans un Bataclan bourré, et honteux d'écouter >> Headbangya << ?

Vous avez entendu l'intro de >> Catch me if you can << ? Qui viendra me dire en face que c'est pas une tuerie ?

Et ne me dites pas que vous n'avez pas reconnu le riff classique auquel >> 4 no uta <<, "rend hommage", je vous croirais pas.

Alors on est bien d'accord, c'est pas Behemoth (qui passe à la Cigale en février). En attendant, le métal, c'est vaste. Je veux dire, Ghost aussi ils font du pop-metal, et personne ne leur jette des cailloux. Des groupes comme Nightwish ne se caractérisent pas par la virilité de leurs vocalistes et ça n'a pas l'air de gêner les 15000 connards qui ont bourré Bercy l'autre jour. C'est vrai que les filles font le show, mais elles sont plutôt dans la retenue par rapport à des formations tout à fait légitimes comme Rammstein, Maiden ou Alice Cooper. Et puis, crédibilité artistique, ça veut dire quoi ?


Groupe de heavy metal Américain, je ne rencontre
à mon origine aucun succès, je décide alors de
balancer tout mon répertoire à la poubelle, de
changer complètement de look, de virer mon
ancien chanteur pour en recruter un nouveau
plus vendeur, et bizarrement personne n'a jamais
critiqué mon opportunisme commercial, je suis, je suis...


Alors ouais, Babymetal, on y va pour le joke, on y reste on sait pas pourquoi, et on en ressort en braillant "yo yo yo". C'est régressif. Voilà.
 
 
 
(Anonymous) on December 8th, 2015 06:54 pm (UTC)
Musicalement ils ont de bons techniciens, même si c'est peut-être un peu trop "by the book" pour moi.
Enfin si les "nanana" des gamines ne m'énervaient pas et les refrains pop ne me faisaient pas décrocher, ça passerait peut-être.