?

Log in

No account? Create an account
 
 
22 February 2016 @ 07:08 am
Baissez les couleurs  

L'étrange obstination de nos aïeux à défendre les boues cratérisées de Verdun nous paraît à nous, hommes du XXIe siècle, tout à fait incongrue. Quelle étrange mouche piqua donc ces ancêtres moustachus à sacrifier leurs jeunes vies, casque sur la tête et bandes molletières au vent, pour quelques arpents de Meuse ? Ne pouvait-on pas les céder aux Teutons contre un repli tactique sur de meilleures positions ? Oui, ça paraît parfaitement absurde de sacrifier 300 000 hommes à la reprise de Douaumont. Pourtant, ils l'ont fait. On les a eus. Ils ne sont pas passés. Mais comment ont-ils tenu ? La gnôle de l'époque avait-elle des vertus hallucinogènes ? Avaient-ils tant que ça la haine des boches ? Etaient-ils fanatisés par quelque protoführer hexagonal ?

En fait, la raison pour laquelle les soldats Français ont tenu bon dans des conditions aussi compromise, c'est qu'ils étaient patriotes. Ils se sacrifiaient pour que leurs frères aient un avenir, et pour que la nation puisse continuer, fut-ce sans eux.

Oui, c'est difficile à comprendre à nous, qui n'avons plus de pays, et à qui on interdit d'être un peuple.
 
 
 
(Anonymous) on February 22nd, 2016 06:39 am (UTC)
N'importe quoi! Tout le monde sait bien que ce sont les tirailleurs sénégalais qui ont gagné la première guerre mondiale. Ton obsession leucocentrique rappelle les heures les plus sombres de notre histoire, camarade.
(Anonymous) on February 22nd, 2016 11:29 am (UTC)
Bah, quelques années dans l'éducation nationale revancharde (1870) d'un pays mégalo qui domine encore une bonne partie du monde et la certitude que tu va crever, soit par les balles boches, soit par le peloton d'exécution ou la faim si tu fuis, cela doit inciter à vendre chèrement ta peau.

Parce qu'il y en a eu des fusillés pour l'exemple, parfois même coupable, des appâts vivants et autres "erreurs stratégiques".

Et oui, Verdun en était une belle d'erreur stratégique, soutenue par un commandement trop fier pour admettre ses erreurs, dussent-elles couter la vie à des milliers d'hommes.

Et ce n'est pas comme si c'était le grand amour entre les populations des diverses régions, avec un racisme et un mépris intérieur au top sans même avoir à aller jusqu'aux colonies, relit donc Tartarin ou Bécassine par exemple.

Bien sur c'est par amour de la France que belges, anglais et autres indigènes sont venus crever sous le climat pourri des plaines du nord.

Sinon, il y a une option plus simple que le patriotisme: l’absence de choix et le manque d'envie de devenir à son tour une colonie d'un empire.
(Anonymous) on February 22nd, 2016 03:23 pm (UTC)
Comme le dit Anon, il y a eu d'autres motivations que le patriotisme... Mais ce patriotisme était présent. D'où le fameux "On croit faire la guerre pour un pays (ou des idées je ne sais plus), et on meurt pour des industriels".

Bon, même si ça enlève bcp de force à ton argument, ce que tu pointes, c'est le manque de patriotisme actuel, et la vision systématiquement négative qu'on lui associe: si tu dis "j'aime ma patrie", tu est au mieux ringard, au pire crypto-nazi.
Et ça c'est chiant.

Sur le manque de patriotisme: j'avais vu il y a peu un sondage "êtes-vous prêt à mourir pour votre pays?" sur différents pays (sur les-crises fr, le 15/01), qui d'un côté disait qqch des engagements pour les pays (en comparatif) mais qui en même temps était très critiquable: je veux bien mourir pour mon pays, mais pas pour Valls, ou le CAC40.

(au passage, les sondeurs n'ont même pas pensé à poser la question pour l'Union Européenne... qui n'est définitivement toujours pas une nation, malgré l'euro-nationalisme des Quatremer ou Leparmentier...)

Et de même qu'en 1914 et ses cartes de France avec l'Alsace en vert-de-boche, le dénigrement actuel de l'idée de nation est issue en partie de l'éducation. rien d'inéluctable.

Sur la vision négative de la nation: en dehors de la classe sociale qui monopolise l'agora (état + médias), ça me semble de moins en moins vrai, justement parce qu'on a besoin de se resaisir de cette notion.
Au contraire, ce qui m'inquiète plus aujourd'hui, c'est comment des gens qui conchiait jusqu'ici toute référence à la nation à coups de ventres immondes et d'heures sombres, et n'ont donc jamais réfléchi à ce que c'est, retournent leurs vestes, sortent les drapeaux et passent direct à un patriotisme bien particulier: un nationalisme identitaire, xénophobe et belliqueux.

Ômiam, mmh tout ça sonnait plus clair dans ma tête...
(Anonymous) on February 22nd, 2016 03:29 pm (UTC)
"Oui, c'est difficile à comprendre à nous, qui n'avons plus de pays, et à qui on interdit d'être un peuple."
Dits, tu est sérieux quand tu dits ça? La fièreté national existe toujours et encore, et croire que c'est mal vu d'aimer la france et ces idéaux, c'est vraiment se désabuser.

Merde, L'Euro 2016 est dans quelques mois, tu vas nier l'existence de tout les drapeaux pendu aux fenêtre et tout ceux qui crie allez les bleus?
(Anonymous) on February 22nd, 2016 06:07 pm (UTC)
Ceux la n'aiment pas la France, ils aiment le football, ce qui est tout de meme tres different.

Cela dit, je ne pense pas qu'etre pret a mourrir pour quelque cause que ce soit soit un signe de bonne sante mentale.
aspexploreraspexplorer on February 22nd, 2016 07:03 pm (UTC)
Exact. Les mêmes sont tout aussi démonstratifs pour l'OGC Nice ou le FC Lorient, ce n'est pas pour autant qu'ils iraient se battre pour leur club.
(Anonymous) on February 22nd, 2016 07:37 pm (UTC)
Supporter, supporter, moitié bourrin moitié Jean Lain
Il y en a bien qui vont se battre pour leur club (plutôt du côté de Paris ou de Marseille qu'à Nice, je te l'accorde)... et vu l'engeance en question, je ne suis pas sûr qu'il faille regretter que la plupart des supporters de foot ne se battent pas pour leur club.

C'est d'ailleurs un peu pareil pour la Nation : que les gens soient prêts à se battre pour elle, c'est beau, mais qu'ils le fassent vraiment, c'est moche.

Comme disait Coluche :
"Mais aujourd'hui les jeunes veulent plus la faire, la guerre !
Même les jeunes Allemands y veulent pas la faire, la guerre !
T'as qu'à voir dans quelle merde on est ! "

FFB
svenizkypeur: Le Créateur Fousvenizkypeur on February 23rd, 2016 04:55 pm (UTC)
Re: Supporter, supporter, moitié bourrin moitié Jean Lain

Iron Maiden - Weekend Warrior


Je rappelle que la meilleur manière de savoir ce qui c'est passé il y a longtemps, c'est l'Histoire, pas les sentiments couperosés de Géraaard fermement accoudé au Balto.


Edited at 2016-02-23 04:55 pm (UTC)
(Anonymous) on March 8th, 2016 05:53 pm (UTC)
Ces gens sont morts pour que la France reste la France et ne devienne pas Allemande. Allemands qui sont nos voisins, et qui, à l'époque, avaient un projet de société très intéressant. Tout ça pour qu'aujourd'hui on vende notre pays aux ricains et a toute la racaille du tiers monde, qui sont d'un autre continent. Si ils avaient su, ces soldats de Verdun, ils auraient été dégoûtés.