aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Les nominationisés pour le meilleur film de commande sont...


" ... sur un quadrimoteurs rhomboédrique, Jean-Total.
- Merci, Jean-Cuisse, pour ces précisions. Et maintenant cinéma, avec la polémique qui enfle en vue des Césars ce vendredi. Nous retrouvons Jean-Clapier Ongle en direct du troisième étage de la Tour Eiffel où se réunit le Comité Césars, pour quelque raison.
- Eh oui, Jean-Total, et c'est la consternation qui prédomine depuis deux semaines parmi le comité directeur des Césars, et c'est donc en urgence qu'une réunion de crise a finalement dû être montée. Rappelons les faits, on se souvient que l'an dernier, les Césars étaient allés à "N'importe quoi sur les lesbiennes", de Jean-Gouine Le Cloaquadec, dans un certain consensus. Cette année, il était prévu que les Césars aillent tous à "N'importe Quoi Sur Les Migrants", le premier film poignant de Jean-Justin Posteur. Et puis patatras, voici qu'a éclaté la polémique sur les Oscars qui, cette année, ne présentent aucun nominé de couleur. Du coup, c'est la guerre à couteaux tirés au sein du Comité entre les partisans du status-quo, qui préconisent de laisser le palmarès prévu en l'état, arguant du fait que le Ministère de la Culture leur a passé commande d'une récompense pour les migrants, et de l'autre côté, les partisans de désigner "N'importe quoi avec Omar Sy", de Jean-Yan Harkounnen, ce qui aurait pour mérite de répondre à une demande insistante du Ministère de l'Intérieur désireux de s'assurer l'adhésion des Personnes Issues des Minorités Visibles Sauf La Nuit. Ah, mais je vois Jean-Pochette Groniche qui sort de le salle, visiblement il a l'air soulagé, alors monsieur le Président, peut-être pouvez-vous nous dire deux mots ? Est-ce que donc les Césars auront-ils lieu cette année ? C'est la question que tous nos téléspectateurs se posent ce soir Jean-Pochette.
- Eh bien, c'est avec joie que je peux vous annoncer ce soir que oui ! Les Césars pourront se dérouler vendredi comme prévu. Ça n'a pas été facile, il a fallu beaucoup de travail mais finalement, nous sommes tous tombés d'accord sur un compromis qui je pense, permettra de concilier le loup, la chèvre et le chou. En effet, il a été décidé à l'unanimité d'attribuer cette année les Césars à "N'importe quoi avec un migrant noir", un film qui sera écrit, tourné et monté d'ici trois jours, sur les fonds propres du Comité. C'est un sacrifice, mais nous sommes prêts à le faire pour l'avenir du cinéma, qui est rappelons-le une grande famille. Et je profite de la tribune qui m'est offerte pour passer une annonce : si vous avez toujours rêvé de devenir réalisateur, envoyez très très rapidement vos CV au Comité des Césars, 132 avenue du Président Kennedy à Paris.
- Une bonne nouvelle enfin, à vous Jean-Total !
- Tout à fait Jean-Clapier, nous sommes heureux de voir que le sens de l'intérêt général l'a emporté sur les égoïsmes. Et maintenant, économie, avec le krach à la bourse de Tau Ceti. "



Tags: textes divers
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 1 comment