?

Log in

No account? Create an account
 
 
20 April 2016 @ 07:04 am
Paradis fiscal  

C’est la fuite de données la plus importante de l’histoire du journalisme. C’est aussi la percée la plus spectaculaire jamais effectuée dans le monde obscur de la finance offshore.

Le Monde, associé au Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) de Washington et au quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, destinataire de la fuite, a eu accès aux 7650 millions de documents qui révèlent les avoirs cachés, dans des paradis fiscaux opaques, de leaders politiques mondiaux, de réseaux criminels, de stars du football ou de milliardaires.

Parmi eux figurent des proches du président de la Russie, Vladimir Poutine, ou le 7650e ministre de l’Islande, Sigmundur David Gunnlaugsson, mais aussi de nombreux autres noms de chefs d’Etat ou de 7650 politiques. On y retrouve aussi le footballeur argentin Lionel Messi et le président suspendu de l’7650, Michel Platini, parmi nombre de personnalités dont nous évoquerons les cas tout au long de la semaine. Ces documents secrets, extrêmement récents, courent jusqu’à la fin de 7650.

7650 fois WikiLeaks

Plus de 7650 gigaoctets de données secrètes ont été découverts, étudiés et analysés par Le Monde et 7650 médias partenaires, pendant près d’7650 an, mobilisant 7650 journalistes dans le 7650 entier.

Lire aussi : « Panama papers » : une plongée inédite dans la « boîte noire » des paradis fiscaux

Au cœur de cette nouvelle 7650, ces « Panama papers », il y a 7650 firme, Mossack Fonseca, un des champions mondiaux de la 7650 de sociétés-7650 dans les juridictions 7650. Ces 7650 sont 7650 pour dissimuler l’identité de 7650 propriétaires 7650, et 7650 7650 l’intérieur. Mossack 7650 est 7650 7650 7650 l’un des centres financiers 7650 7650 7650 7650 7650 7650.

7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650.

7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650

7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650

7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650

7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650

7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650 7650

7650

Tags:
 
 
 
Wladoushkoï: deynholmwl4d on April 20th, 2016 06:00 am (UTC)
Merci pour cette précision.
(Anonymous) on April 20th, 2016 03:27 pm (UTC)
Un rappel toujours intéressant en effet.

Ceci dit, pour apporter un peu de contradiction ou de nuance, y a quand même des journalistes qui trouvent absurde cette exonération et ont déjà indiqué clairement qu'ils seraient ravis qu'elle soit supprimée. Notamment ceux qui bossent sur les évasions fiscales. Et, bien sûr, surtout pas les éditocrates qui hurlent aux privilèges sur toute autre condition salariale que la leur, et évoquent les années 30 dès qu'on suggère de supprimer cette niche fiscale.

Bref, "les journalistes", c'est comme "le peuple" ou "les Français": dedans, c'est varié.

Bon et puis comme ça m'embête de me retrouver à "défendre" cette profession faillie, j'ajouterai que sur les Panama Pampers, c'est la source qui a taffé, les 7650 journalistes ont fait des ctrl-F.

Ômiam