aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

I'm out of you're shit

Que m'inspire le brexit ?

Les brumes du temps s'écartent, et deux scénarios s'ouvrent.

Scénario 1, dit "le fion" : on va priver ces malotrus d'Anglais de leurs velléités d'indépendance, soit en les faisant revoter (à la hollandaise), soit en se démerdant pour ne pas tenir compte du référendum (à la française). Parce que la démocratie, c'est bien tant que le peuple vote comme il faut.

Scénario 2, dit "à l'anglaise" : il ne va rien se passer pendant 2 ans (délai de négociation prévu par l'article 50 du traité de Lisbonne), puis un an supplémentaire (prévu aussi), puis on trouvera un moyen de sortir FORMELLEMENT la Grande-Bretagne de l'UE tout en s'arrangeant pour que dans les faits, rien ne change. Donc on aura un pays extra-européen, mais adhérent à l'accord de libre-échange, de libre circulation, à Erasmus, à tout le bordel. Ils ne paieront pas les cotisations, ne toucheront pas les subventions, n'enverront pas de guignols à Bruxelles mais dans l'ensemble, business as usual.

Dans la pratique, ça va coûter quoi aux rosbifs, le brexit ? Rien. L'Union Européenne, ça ne sert à rien. C'était, à la base, une zone de libre-échange, sauf que si dans les années 60, c'était quelque chose de novateur, depuis, le modèle a fait école. Il existe aujourd'hui une zone de libre-échange mondiale, gérée par l'OMC. Ça fait 22 ans que ça dure et ça marche très bien. Ça a permis à l'essentiel des pays du tiers-monde d'accéder à une certaine prospérité, ou en tout cas, d'échapper à la misère. Il n'y a qu'une seule zone du monde qui n'ai pas profité de la prospérité planétaire générale, d'ailleurs, et c'est l'UE. Alors on peut toujours fantasmer sur le fait que "la City va quitter Londres", dans la pratique, ça m'étonnerait que ça se produise. Pour aller où ? En France ? Au Portugal ? En quoi est-ce gênant pour les institutions financières mondiales d'être sur une île plutôt qu'amarrées à un continent qui coule ?

Mon sentiment, c'est que la Grande-Bretagne n'est pas isolée. Elle n'est pas seule, elle est la première à prendre acte de la stupidité de la construction européenne, dans son idée même, et d'en tirer les conséquences logiques. Bien sûr, nous autres Français auront encore à subir vingt années durant les choix idéologiques calamiteux de notre zélite que le monde nous envie, avant que les réalités ne nous rattrapent et ne nous forcent à voir qu'en fin de compte, nous serons les derniers membres de l'Union.


Bilan Hellfest, suite et fin.

Bon, donc finalement, je suis allé au Hellfest. Arrivé sur place, j'ai été dans les bouchons pendant 3h avant de trouver une place au parking Perpetlesoies, ce qui m'a bien chauffé, puis j'ai marché houatmilzob kilomètres à travers monts et vaux et en chevauchant les barrières de l'autoroute, tente Quechua sous le coude, pour m'installer diamétralement à L'AUTRE BOUT des campings, et ce faisant, je me suis dit : "Putain, c'est pas demain la veille qu'ils me reverront dans leur fest à la con".

Trois jours plus tard, j'en viens à considérer qu'il n'est pas impossible que j'en sois à nouveau en 2017. En fait, la seule chose qui pourrait m'en empêcher, c'est l'annonce du Babymetal Topless Tour qui passerait à Paris ce week-end. Oui, le Hellfest, c'est génial, voilà.




Ton héros Asp Explorer est habilement dissimulé
dans cette vidéo, sauras-tu le retrouver ?
Tags: opinion
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 8 comments